Blog d'Accuride

Blog Archive
Rubriques du blog
<< Previous     Next >>

10th Jan 2017


La technologie d’impression 3D est sur le point de révolutionner la fabrication et de propulser les industries dans une nouvelle ère de performance.

Longtemps réservée aux grandes entreprises qui avaient les moyens d’utiliser cette technologie, la réduction importante du prix des imprimantes et des matériaux 3D a permis à de nombreuses petites entreprises de l’adopter à leur tour. En 2014, le rapport Wohlers prévoyait une hausse de 3,07 milliards de $ en 2013 à 12,8 milliards de $ de chiffre d’affaires en 2018 (et selon le rapport 2016, elle pourrait atteindre un record de plus de 5 milliards de $ en 2015).

Une démarche de réduction des coûts

Initialement préconisée pour les projets de prototypage et de conception, cette technologie a accompli des progrès qui permettent désormais à la fabrication additive de créer des articles à la structure sécurisée. Les entreprises ne limitent plus l’impression 3D à la conception et bénéficient de réductions de prix spectaculaires.

Dans ses déclarations à Computer Weekly.com, Paul Doe, chef concepteur chez Prodrive, les concepteurs pour le sport automobile, a indiqué : « Nous sommes en mesure de construire des formes que nous ne pouvions pas obtenir avec des moules coulés ou à la forge, des pièces que vous ne pouvez fabriquer par aucun autre moyen, si ce n’est la fabrication additive. Nous évitons ainsi les coûts fixes et donc, pas besoin d’avoir de grands stocks car nous pouvons fabriquer les pièces à la demande. » Dans un projet de voiture particulier, grâce à l’impression 3D, ils ont pu faire des économies de 80 000 £.

Ce sont surtout les industries plus spécialisées qui ont bénéficié d’une production plus rapide. Alors que des pièces complexes uniques exigeaient auparavant des délais de fabrication de plusieurs semaines, voire même des mois, elles peuvent désormais être produites en interne en quelques heures seulement.

Accuride fait appel à l’impression 3D pour la conception de ses produits

Pour les ingénieurs concepteurs d’Accuride, l’impression 3D a considérablement modifié l’approche quant au développement des produits. Le coût relativement faible qui correspond à la fabrication des pièces prototypes leur a permis de multiplier les expériences et de tester leurs idées avant de retenir la conception définitive. Evidemment, cela a un effet positif sur les produits de consommation mais aussi pour les clients qui bénéficient de la meilleure solution possible.

De nouvelles opportunités avec de nouveaux matériaux

Les nouveaux filaments multiplient les opportunités de fabrication additive et les récents développements permettent même aux imprimantes 3D bas de gamme de produire des modèles métalliques.

Les filaments métalliques contenant du plastique offrent de nouvelles perspectives formidables pour les petites entreprises. Les versions laiton et cuivre sont facilement disponibles, et il sera possible à l’avenir de produire commercialement des modèles en nickel, céramique et même en verre à partir de l’impression 3D.

3M a récemment déposé un brevet pour un nouveau type de technologie d’impression 3D susceptible d’aboutir à la fabrication de plastiques à base d’hydrocarbures fluorés, également appelés fluoro-polymères, qui sont utilisés dans de nombreuses applications, telles que le domaine aérospatial et la défense jusqu’aux surfaces de cuisson antiadhésives.

L’avenir de la fabrication

La fabrication additive est déjà adoptée pour les productions en petites séries, mais elle n’a pas encore réussi à envahir les marchés de production en très grandes séries. Les gros avantages pour les entreprises se retrouvent au niveau du montage de sous-ensembles, des outils et des gabarits afin de réduire les coûts et les longs délais de fabrication.

Mais certaines entreprises de pointe optent pour l’impression 3D et les nouvelles technologies, les entreprises de construction faisant appel à la fabrication additive, pour produire des composants de construction modulaires, et même des drones pour effectuer l’inspection et la surveillance des sites. Les dimensions étaient jusqu’ici un facteur limitatif, mais Stratasys vient de dévoiler une machine qui imprime sur un plan vertical, ce qui permet d’obtenir des dimensions de pièces pratiquement illimitées dans le sens de la construction, affirme l’entreprise.

Les entreprises et les usines du monde entier propulsent l’industrie de la fabrication additive au niveau supérieur. La Factory 2050 de l’université de Sheffield a été construite avec pour objectif principal le développement d’une production de fabrication à haute valeur ajoutée sur des cycles courts et dans des délais limités.

La Factory 2050 et des usines du même type bénéficient également des nouvelles normes pour étayer et faciliter la croissance au sein de l’industrie. ASTM International a tout récemment décrit les exigences chimiques et mécaniques pour l’impression 3D des alliages d’acier inoxydable.

Il est intéressant de remarquer que les principaux constructeurs d’origine (OEM), surtout ceux du marché automobile, se trouvent en tête des expériences et des investissements dans cette technologie.

La start-up Carbon pour impression 3D a attiré GE, BMW et Nikon comme investisseurs stratégiques, et BMW a déjà produit près de 10 000 pièces avec les machines Carbon, essentiellement pour ses Minis en Allemagne.

Peugeot vient d’annoncer un partenariat avec Divergent 3D, une entreprise américaine qui a présenté l’année dernière une super voiture construite à partir de composants structurels imprimés en 3D. Le constructeur français a indiqué qu’il commencerait par faire appel à la technologie de Divergent pour fabriquer les prototypes et que par la suite, il explorera les méthodes qui lui permettront d’utiliser celle-ci dans la production à grande échelle.

Honda a utilisé une imprimante 3D pour fabriquer les panneaux extérieurs de son véhicule électrique compact MC-Β, et Ford a affirmé que l’une de ses applications immédiates explorait l’outillage.

Les penseurs avant-gardistes se retrouvant à la tête d’une industrie où le potentiel de croissance n’a plus de limite, la fabrication additive sera-t-elle en mesure de remplacer la fabrication telle que nous la connaissons aujourd’hui ? Pour le moment, cela semble improbable à cause des délais requis pour imprimer chaque pièce. Mais devant le rythme de progression remarquable de cette technologie, nous ne pouvons pas négliger son impact potentiel.


Documentation supplémentaire de Nikkei Technolog, EPPM, Financial Times


5th Dec 2016


Les tablettes deviennent plus puissantes, les télévisions sont de plus en plus sophistiquées et nous avons désormais accès à une multitude d’applications directement de notre téléphone portable.

Dans un monde où la meilleure façon de communiquer avec un marché cible passe par un appareil intelligent et où tout peut être regardé en haute définition dans le confort de votre foyer, le bon design d’un magasin de détail est devenu plus important que jamais.

Ces dernières années, le nombre de consommateurs s’orientant vers des sites d’e-commerce a considérablement augmenté. Les magasins des centres-villes en ont pâti et font tout leur possible pour inciter leurs clients à franchir le seuil de leur boutique pour faire leurs achats.

Que cela implique-t-il ?

Contrairement aux appareils intelligents, le design de la vitrine et de l’intérieur d’un magasin a le pouvoir d’attirer l’attention des consommateurs et de les inciter, en créant un lien affectif et une expérience d’achat positive. Il n’est désormais plus question de se contenter de vendre les produits, le design est là pour intriguer et informer.

Couvrant tous les aspects, depuis la publicité jusqu’à l’agencement, en passant par l’éclairage et les installations, le design des magasins de détail revêt diverses formes, toutes ayant pour objectif de convaincre les consommateurs et les pousser à finalement acheter le produit.

Pourquoi est-il important ?

Dans le commerce, le design des magasins constitue un aspect à part entière du marketing commercial. Le design ne se contente pas d’encourager les consommateurs à acheter leurs marchandises ; c’est aussi l’occasion de valoriser la marque et de répondre aux attentes des consommateurs.

Il faut en moyenne environ huit secondes pour passer devant la vitrine d’un magasin, ce qui n’accorde que quatre secondes pour retenir l’attention de l’acheteur et l’inviter à franchir le seuil de la porte. Pour que le design du magasin soit efficace, la pertinence est l’un des facteurs clés. Il est impératif que le design touche personnellement le consommateur ; il doit répondre aux souhaits de l’acheteur. Un design réussi permettra à la marque de raconter son histoire et de faire passer un message clair et cohérent.

Selon un sondage Harris Interactive, 86 % des adultes seraient prêts à payer plus pour bénéficier d’un meilleur service. Celui-ci devra aller au-delà du simple accueil à la porte d’entrée. Ajouter à cela le sentiment que suscitent des espaces commerciaux bien conçus et vous commencez à développer des relations fructueuses avec le client.

Mais cela ne se limite pas à l’intérêt porté par le client, il a été prouvé qu’un design réussi permettra d’augmenter la fidélisation et la productivité du personnel.

Les magasins ont aussi un rôle majeur dans notre infrastructure sociale. En effet, nos centres-villes autrefois dynamiques donnaient lieu à des interactions sociales qui se sont perdues au fur et à mesure que les rues commerciales ont perdu de leur animation et que les achats sur internet ont augmenté.

Comme l’explique Christian Davies, directeur exécutif de création du continent Americas at Fitch : « Le monde du design expérimental n’a jamais fait face à un tel enjeu que celui rencontré aujourd’hui, et en parallèle, il n’a jamais disposé d’autant d’opportunités ».

Quels sont ceux qui se distinguent par leur design original et innovant dans la vente au détail ?

Le groupe IKEA est unique dans la manière dont il a organisé l’espace de ses points de vente. IKEA attire les clients en leur proposant des meubles et des accessoires ménagers à un prix très bon marché. Ses magasins sont agencés comme un labyrinthe. Grace à cela, ses clients passent beaucoup de temps dans le magasin et sont par conséquent plus susceptibles d’effectuer des achats impulsifs. Les clients n’ont pas envie de retourner chercher certains produits dans cet espace d’achat « à un arrêt », ceci encourage les clients à passer moins de temps à délibérer que d’habitude.


Sur ce modèle, en 2014, les bénéfices nets d’IKEA ont marqué une augmentation de 5,5 %, et en 2015, ce distributeur suédois a enregistré des bénéfices mondiaux de 2,5 milliards de £.

Prenons un autre exemple frappant de l’impact pertinent du design, étudiez les magasins Apple. La simplicité du design qui incorpore des lignes nettes, des couleurs neutres et des espaces libres reflète le look et les aspirations de ses produits. Dans le processus de design, les facteurs environnementaux constituent une partie importante qui amalgame le cadre environnant pour créer un message commun passant par son image de marque.

Si l’on prend en compte le fait que la croissance constante du commerce en ligne limite ce qui était auparavant un centre-ville animé et dynamique, il est aujourd’hui plus important que jamais pour les détaillants de développer un design marquant et stimulant qui encouragera les consommateurs à franchir le seuil de leur magasin et à acheter leurs produits.

Helle Kinning

Les appareils de cuisine interactifs et connectés : changent-ils notre manière de vivre ?

Author: Helle Kinning, Marketing and distribution support specialist


3rd Nov 2016


En parallèle aux progrès technologiques et aux produits révolutionnaires introduits dans la cuisine, les familles modernes adaptent leur façon de cuisiner à un rythme rapide.

Ces produits peuvent communiquer les uns avec les autres et interagir avec notre propre technologie intelligente, mais tout cela a-t-il des conséquences défavorables sur la façon dont nous préparons et nous consommons les aliments dans nos foyers ?

Qu’est-ce qui a changé ?

Le nombre de technologies intelligentes introduites dans la cuisine s’est largement multiplié au cours des trois dernières années. Parmi les appareils innovants introduits récemment chez les consommateurs, mentionnons le Samsung Family Hub, le réfrigérateur connecté. Son écran tactile compatible WiFi et ses caméras intégrées permettent de surveiller ce que contient le réfrigérateur et de commander la liste des courses, soit à la maison, soit à distance au moyen d’un appareil intelligent.

Les fours, grils et poêles se sont aussi transformés en appareils intelligents. Ils peuvent en effet décider si les aliments sont cuits en fonction du poids et de la densité. Ajoutez à cela la fourchette connectée Bluetooth qui vous permet de perdre du poids en vous avertissant si vous mangez trop vite, ou encore les machines qui peuvent décider de la boisson qu’elles vont produire en se basant sur votre empreinte. Et vous voilà dans le monde culinaire du future !

Apportent-ils des avantages ?

Dans cette nouvelle ère des cuisines connectées, vous pouvez transmettre des commandes aux appareils à partir d’appareils intelligents, que ce soit chez vous, au travail ou au supermarché. Les appareils ménagers sont désormais capables de savoir si un aliment est cuit et même de se nettoyer, éliminant donc les corvées pour une génération pour laquelle le temps est de plus en plus précieux.

Le temps passé dans la cuisine a été divisé par deux au cours des trente dernières années et les nouvelles technologies permettent de le réduire encore plus. L’interaction entre les appareils a tellement progressé que votre Fitbit peut déclencher votre cafetière filtre dès qu’il enregistre que vous êtes réveillé(e). Nos cuisines peuvent désormais s’intégrer parfaitement à notre technologie personnelle tout en facilitant l’expérience culinaire pour tous les utilisateurs.

Une interaction humaine minimale pour un effort minimal. Mais notre dépendance grandissante envers cette technologie est-elle une bonne chose ? Nous n’avons plus besoin de savoir exactement comment nos repas sont préparés.

Sortir faire nos courses est devenu superflu. Et au lieu de commander nos appareils, ce sont eux qui nous disent ce que nous avons à faire.

La question est, dans quelle mesure sommes-nous disposés à laisser nos appareils prendre les commandes ?

Fours intelligents - de quoi s’agit-il ?

De nombreux fabricants haut-de-gamme tels qu’Electrolux, Bosch et Whirlpool proposent aujourd’hui des solutions de fours pyrolytiques et vapeur qui permettent de faire de la cuisine et de l’entretien des fours une expérience agréable.

La technologie pyrolytique élimine la tâche laborieuse qu’est le nettoyage du four et les fours vapeur offrent des options de cuisson plus saines pour réaliser le repas parfait, à chaque fois.

L’auto-nettoyage des fours pyrolytiques est effectué en retirant l’oxygène présent dans le four et en chauffant l’intérieur jusqu’à 500 °C. À cette température, les graisses qui se trouvent dans le four brûlent tout simplement et sont réduites en un tas de cendres au fond du four. Il suffit de les enlever avec un chiffon humide. La porte à verrouillage automatique intégré garantit que le four ne présente aucun risque pendant l’utilisation et que le cycle de nettoyage peut se terminer en à peine 90 minutes.

La vaporisation fait intervenir de l’eau vaporisée très chaude pour faire monter la température des aliments. En éliminant l’usage d’huiles, la quantité de matières grasses est considérablement réduite, ce qui permet une cuisson plus saine. La technologie intelligente intégrée vous fait savoir si votre poulet est parfaitement cuit, vérifie que les aliments ne brûlent jamais et qu’ils sont toujours cuits à la perfection.

Les progrès technologiques vont continuer à modifier la façon dont nous nous comportons dans notre foyer. Nous pouvons désormais communiquer avec nos appareils en toute simplicité grâce à nos smart phones, ce qui élimine le stress et les soucis qui vont souvent de pair avec la cuisine.

Mais tout le monde n’envisage pas la cuisine comme une corvée. Pour les passionnés de cuisine, le processus créatif et l’attention aux détails restent importants, et ce ne sont pas les technologies intelligentes qui vont les impressionner.

En revanche, pour ceux qui ne disposent pas de beaucoup de temps, elles permettent de cuisiner des plats-maison malgré un rythme de vie effréné.

Il sera intéressant d’étudier les répercussions de la technologie dans la cuisine et si oui ou non, le consommateur va l’adopter.

Sue Witkowski

Plus de films s’il vous plaît - l’animation des produits en ligne

Author: Sue Witkowski, Marketing services manager


3rd Oct 2016


Nous avons remarqué que de plus en plus de personnes regardent une vidéo pour savoir comment fonctionnent nos produits.

Il est beaucoup plus facile de comprendre certains éléments techniques et les fonctions des glissières télescopiques et linéaires lorsqu’on peut voir des illustrations et des animations.

Pour aider nos clients à sélectionner la glissière télescopique ou linéaire qui correspond à leur application, nous leur présentons de plus en plus de vidéos qui leur expliquent le fonctionnement des glissières.

Ces vidéos servent également à assurer la formation de nos distributeurs qui, à leur tour, les ajoutent sur leur site internet pour aider leurs clients.

Chaîne YouTube d’Accuride International

Établie il y a quelques années déjà, la chaîne YouTube d’Accuride a débuté par la diffusion de nos vidéos maison « comment faire ».

Nous les avons ensuite progressivement remplacées par des vidéos plus sophistiquées intégrant une animation 3D.

Nous avons choisi l’animation comme support car ce format ne se contente pas de montrer le produit. Nous avons pu utiliser nos dessins 3D CAO (disponible sur le site internet) comme base pour nos films pour permettre au spectateur de bien comprendre le mouvement et les caractéristiques des produits.

Pourquoi utilisons-nous l’animation ?

Si nous essayons d’expliquer par des mots comment par exemple séparer une glissière à l’aide du levier de déconnexion, puis la réassembler correctement, la tâche est pratiquement impossible.
Même des dessins et des photos ne sont pas assez clairs pour tout expliquer.

En revanche, en déplaçant la glissière à l’écran et en montrant les pièces mobiles, il est plus facile de comprendre comment fonctionne le dispositif de déconnexion et donc d’éviter les problèmes de reconnexion que rencontraient certains clients.

Certains petits films montrent les glissières utilisées dans des applications courantes. Cela nous permet d’illustrer les innombrables possibilités d’utilisation d’une glissière télescopique ou linéaire.

Accuride s’est désormais totalement engagé dans cette technologie et nous allons produire beaucoup d’autres films au cours des années à venir.

Abonnez-vous ici pour recevoir les nouvelles vidéos au fur et à mesure qu’elles viendront s’ajouter à la chaîne.

Si vous avez des suggestions pour de nouvelles vidéos, faites-nous en part par e-mail à marketingeurope@accuride.com.

Sue Witkowski

Voitures sans conducteur : impact sur la conception et sur le conducteur

Author: Sue Witkowski, Marketing services manager


8th Aug 2016


Les voitures autonomes ne sont plus un luxe futuriste, mais bien une réalité. Avec des constructeurs tels que Mercedes, Bentley et Tesla présentant l’un après l’autre leurs concepts au grand public, la conception automobile est en pleine évolution.

Une solution commerciale

Les constructeurs ne sont pas les seuls à s’intéresser aux véhicules autonomes. Des entreprises telles que Google et Uber font en effet intervenir cette technologie émergente pour augmenter leurs gammes de produits et services.

Uber rencontre actuellement des difficultés car l’entreprise n’a pas assez de conducteurs pour répondre à la demande. Non seulement, la technologie autonome pallie à ce problème, mais elle permet aussi à l’entreprise d’accroître son rendement.

L’idée

Lors de son 100e anniversaire, BMW a présenté son nouveau véhicule de recherche, le Vision 100. Cette voiture a pour but de « maintenir un lien affectif entre la machine et son conducteur dans un monde où les voitures autonomes sont en passe de devenir la norme. »

Avec 48 % des personnes interrogées indiquant qu’elles n’achèteraient pas une voiture qui leur plaît si la technologie est trop difficile à utiliser, il est important de maintenir cette relation entre le conducteur et le véhicule.

Lors de la présentation du Concept 26, le P-d.g. de Volvo a fait une déclaration dans laquelle il assumait « l’entière responsabilité pour chaque véhicule en mode autonome », indiquant avoir conscience qu’en parallèle à cette génération de voitures, survient la nécessité de privilégier la sécurité et la fiabilité.

Aspects de la conception

Une conception intégrée donne vie à ces concepts en conjuguant le meilleur du biomimétisme et de la construction classique pour aboutir à une conception harmonieuse.

L’impression en 4D a été incorporée pour ajouter un élément réactif à la conception, permettant à un comportement réactif et adaptatif de donner vie à la structure.

Ajoutez cela à une symétrie géométrique, des matériaux novateurs, ainsi qu’une palette de couleurs inspirées de la nature, et vous obtenez la nouvelle génération de la conception automobile en totale harmonie.

L’éclairage LED qui ajoute une profondeur tridimensionnelle aux aspects de la conception, ainsi que des sièges rotatifs et inclinables pour le passager et pour le conducteur contribuent à conférer une grande expérience en matière de déplacement.

Tous les occupants, y compris le « conducteur » pourront se détendre confortablement pendant leur trajet jusqu’à leur destination. En tant que conducteurs, nous disposerons de plus de temps de loisir dans la voiture.

Plusieurs de ces concepts font intervenir toute une série de « modes » pour établir quels éléments de la voiture peuvent fonctionner à un moment donné. Que ce soit en présentant des écrans pour regarder des films ou les actualités ou en inclinant le siège du conducteur à l’horizontale pour qu’il puisse se reposer, ce type de voiture intelligente élimine le stress provoqué par la conduite.

Ouvrir la voie aux opportunités

Selon un rapport de l’institut de technologie du Massachusetts, les voitures autonomes sont capables d’éliminer 80 % des voitures de la circulation routière, ce qui va améliorer la circulation dans les villes et les zones urbaines.

Cette technologie présente aussi l’avantage d’offrir l’indépendance à tous ceux qui souffrent de troubles de la vue ou autres handicaps les empêchant de conduire.
Ces véhicules autonomes auront par conséquent, non seulement le potentiel d’alléger la circulation, mais aussi de diminuer considérablement le nombre d’accidents de la route, ainsi que de nous rendre plus indépendant.

Les prochaines étapes

Cette technologie s’adapte rapidement. On pense que la voiture entièrement autonome, dont les occupants se rendent de A à B sans intervention humaine, fera son apparition dans nos rues à partir de 2019.

Toutefois, avant de pouvoir la proposer au grand public, il reste encore quelques petits détails à régler. La conduite de nuit et les conditions routières difficiles telles que la pluie, le brouillard et le verglas signifient qu’il reste encore une longue route à parcourir avant que cette technologie soit facilement accessible sur le marché automobile.

What.How.When.

Vous envisagez d'acheter, d'installer ou d'utiliser une glissière pour tiroir.
Tout ce qu'il faut savoir sur les glissières à billes se trouve dans notre guide « What. How. When.».

Études de cas...

Rampe extensible montée sur vélo cargo pour fauteuil roulant

Le vélo cargo est conçu pour que l’utilisateur d’un fauteuil roulant puisse avoir le plaisir de faire du vélo. Le fabricant...

> En savoir plus

Rampe extensible montée sur vélo cargo pour fauteuil roulant


News & Blog Sign Up

Restez informé(e) des toutes dernières actualités et projets par courriel.